Circuit des 2 Tours

N°2 - Boussières-en-Cambrésis & Carnières - Caches traditionnelles

Dans un paysage agricole, vallonné, l'itinéraire relie deux tours fortifiées des 15ème et 16ème siècles.

Cache n°1 - Tour Gothique - Cache traditionnelle magnétique

Histoire de la Commune Appelée : Carneres (906), Carnerae (911), Carneris (1179), Carnières (1254), Carneriae, puis Carnières, ce nom semble venir de carme, mot patois pour "charme", soit un lieu planté de charmes. Mais il est possible de soutenir une étymologie plus ancienne. Carnières viendrait du mot celtique "cairn" : pierre, en gaulois « carnitus » amas de pierres, là où on trouve la pierre ; les carrières en témoignent toujours.

L’occupation romaine à Carnières est reconnue puisque on y découvrit des débris de construction et des tuiles de l’époque gallo-romaine. En creusant une carrières au lieu dit : « aux flozies » entre Carnières et Cagnoncles en 1839, on découvrit huit squelettes tournés vers l’Orient (des mérovingiens). On trouve encore de nombreux souterrains près de l’église.

Le plus beau monument demeure la tour de l’église de style ogival, sans flèche, mais avec une tourelle et qui date de 1543.

 

 

History of the municipality called: Carneres ( 906 ), Carnerae ( 911 ), Carneris ( 1179 ), Carnières ( 1254 ), Carneriae, then Carnières, this name seems to come from "Carme", word dialect for "charm", is a standing place of charms. But it is possible to support an older etymology. Carnières would come from the Celtic word "cairn": stone, in Gaul " carnitus " stony heap, where we find the stone; careers(quarries) always testify of it.

The Roman occupation to Carnières is recognized because we discovered it fragments of construction and tiles of Gallo-Roman period. By digging one careers in the said place: " in flozies " between Carnières and Cagnoncles in 1839, we discovered eight skeletons turned to the East (of the Merovingians). We still find numerous underground passages near the church.

The most beautiful monument remains the tower of the church of Gothic style, without arrow, but with a turret and which dates from 1543.

 

 

La cache :

Coordonnées GPS : N 50° 10.127 E 003° 20.822

Taille de la cache : Petite

Contenu de la cache : Logbook

Pensez à vous munir d'un stylo !

 

 

Indice :

Qui a ramené du maïs?

Cache n°2 - Table d'orientation - Cache traditionnelle

Inaugurée le 26 Février 2014 au lieu-dit de l'Abbaye du Fresnoy, cette table d'orientation est unique dans le Cambrésis. Vous serez ici à 111m d'altitude, en comparaison, l'Église Saint Médard de Boussières-en-Cambrésis est à 83m d'altitude. Ce qui explique une visibilité jusqu'à 35 km à la ronde.

 

 

Inaugurated on February 26th 2014 in the locality of the Abbaye du Fresnoy, this viewpoint indicator is unique in Cambrésis area. You will be here at 111m of height, and, the Church Saint Médard of Boussières-en-Cambrésis is at 83m of height. That explains the visibility up to 35 km around.

 

 

La cache :

Coordonnées GPS : N 50° 09.153 E 003° 21.976

Taille de la cache : Petite

Contenu de la cache : Logbook

Pensez à vous munir d'un stylo !

 

 

Indice :

Aimantée

Cache n°3 - Arboretum - Cache traditionnelle

L'arboretum est situé sur l'ancienne décharge de la commune de Boussières-en-Cambrésis. Le site a été entièrement dépollué. Les essences y poussent sans efforts et une végétation sauvage y reprend vie. Baladez vous au milieu de ce petit labyrinthe naturel et partez à la découverte des différentes espèces exposées.

 

 

The arboretum is situated on the former discharge of the municipality of Boussières-en-Cambrésis. The site was completely cleaned up. Species grow to it without efforts and a wild vegetation takes back life there. You can walk in the middle of this small natural labyrinth and explore various sorts of trees exposed.

 

 

 

La cache :

Coordonnées GPS : N 50° 09.348 E 003° 22.480

Taille de la cache : Petite

Contenu de la cache : Logbook

Pensez à vous munir d'un stylo !

 

 

Indice :

Carpinus Betulus

 

 

Cache n°4 - Église Saint-Médard - Cache traditionnelle

La tour de église Saint-Médard de Boussières-en-Cambrésis, classée monument historique, a été érigée en 1572. C'est l'année du massacre de la Saint-Barthélémy entre catholiques et protestants. Ceci explique l'architecture massive, plus militaire que religieuse, de l'édifice. En effet, dans cette seconde moitié du XVIe siècle une importante communauté protestante existe dans l'Est du Cambrésis. Par ailleurs, le territoire, possession espagnole, est l'objet de convoitises de la part des Français. Ces derniers brûleront toute la population de Cagnoncles, commune proche, dans l'église du village en 1554. On comprend pourquoi les Boussiérois ont voulu avoir un lieu de refuge dans ce contexte historique.

La tour est construite en pierre blanche dite d'Avesnes. On y remarque des meurtrières et un mâchicoulis, ces dispositifs sont purement militaires et défensifs. L'église ne possède pas de flèche, la tour se termine par une plate-forme qui pouvait abriter une petite armée. La vue, de ce point, s'étend vers les quatre points cardinaux et jusqu'à trente-cinq kilomètres.

La porte d'entrée très étroite ne permet le passage que d'un seul assaillant à la fois. La vis de montée d'escalier défavorise un attaquant muni d'une épée au profit du défenseur qui, lui, a toute l'amplitude de ses mouvements.

La tour a fait l'objet d'une restauration en 2012.

 

 

The tower of church Saint-Médard of Boussières-en-Cambrésis, classified as "Historic Monument", was set up in 1572. It is the year of the massacre of the St. Bartholome's Day massacre between Catholics and Protestants. This explains the massive architecture, more military than nun, of the building. Indeed, in this second half of the XVIth century an important Protestant community exists in the east of the Cambrésis area. Besides, this territory, Spanish ownership, is the object of greeds on behalf of the French people. The latter will burn all the population of Cagnoncles, close municipality, in the church of the village in 1554. We understand why the citizens wanted to have a place of refuge in this historic context.

The tower is built of white stone said of Avesnes. We notice murderesses and machicolation there, these devices are purely military and defensive. The church does not possess arrow, the tower ends by a platform which could shelter a small army. The view, of this point, extends towards four cardinal points and up to thirty five kilometers.

The very narrow front door allows the passage only of a single aggressor at the same time. The ascent of staircase disadvantages an aggressor provided with a sword for the benefit of the defender which, him, has all the amplitude of its movements.
The tower was the object of a restoration in 2012.

 

 

 

La cache :

Coordonnées GPS : N 50° 09.967 E 003° 22.004

Taille de la cache : Petite

Contenu de la cache : Logbook

Pensez à vous munir d'un stylo !

 

 

Indice :

Saint Louis veille sur moi...

Cache n°5 - Square Washington - Cache traditionnelle

La Guerre Franco-Prussienne de 1870, sans doute en raison de la défaite française, est souvent occultée des manuels d'histoire.Aussi est-ce à une véritable sortie de l'oubli que participe l'installation du Square Washington. Inauguré le 13 Juin 2015, la stèle rappelle l'épisode du ballon éponyme qui, le 12 Octobre 1870, a terminé sa course dans les arbres de Carnières, non loin du lieu d'implantation de ce monument. Malgré un atterrissage forcé, le courrier a bien été acheminé, l'aérostier et ses deux passagers sont blessés et soignés par des habitants du village. Albert Bertaux perdra la vie quelques mois plus tard, à l'âge de 31 ans. Ce héros, avec un chemin qui porte désormais son nom, est aujourd'hui sorti de l'ombre.

 

 

The French-Prussian War of 1870, doubtless because of the French defeat, is often hidden by history books. So it is release of the forgetting that participates the installation of the Public garden Washington. Inaugurated on June 13th, 2015, the stele calls reminds the episode of the eponym balloon which, on October 12th, 1870, ended its race in the trees of Carnières, not far from the place of this monument. In spite of an emergency landing, the mail was well forwarded, the airship pilot and his two passengers are hurt and looked after by people of the village. Albert Bertaux died a few months later, at the age of 31. This hero, with a path which bears from now on its name, went out of the shadow.

 

 

 

La cache :

Coordonnées GPS : N 50° 10.239 E 003° 21.176

Taille de la cache : Petite

Contenu de la cache : Logbook

Pensez à vous munir d'un stylo !

1 eglise_de_carnieres
2 table-d-orientation
3 Arboretum - Boussières en Cambrésis
4 IMG_0130
5 Snapchat-7534464272460024240